fbpx
Home haute performance POCHETTINO ET LA PHASE OFFENSIVE DU PSG

POCHETTINO ET LA PHASE OFFENSIVE DU PSG

Mauricio Pochettino est le nouvel entraîneur du Paris-Saint-Germain. Bien qu’il n’ait été aux commandes que depuis peu de temps, nous avons réalisé une analyse de la phase offensive de l’équipe parisienne avec les détails aperçus lors de leurs premières rencontres.

L’analyse réalisée est axée sur le comportement de l’équipe en phase offensive, détaillant l’objectif à chaque moment de jeu ainsi que l’organisation dynamique qu’elle utilise pour faciliter l’objectif et le joueur clé à tout moment.

Avant d’entrer dans les détails, l’idée générale du jeu que l’entraîneur argentin veut mettre en place est une équipe protagoniste, à travers laquelle il cherche à dominer dans la phase offensive en effectuant une attaque combinatoire en progressant en équipe.

DEBUT DU JEU

Le première phase de jeu que nous avons analysé est le début du jeu, soit en statique (dégagement du gardien) soit en dynamique (ballon circulant en ligne défensive). Autrement dit, comment sont-ils organisés, quels comportements les joueurs montrent à ce moment-là et quel est l’objectif. En ce qui concerne l’idée générale du jeu, le PSG commence toujours le match en contrôlant le ballon avec ses deux défenseurs centraux et des passes courtes avant de progresser vers l’avant.

Pour atteindre cet objectif, le PSG est organisé avec une formation en 1-2-3-3-4, où les joueurs les plus éloignés ont pour objectif de garantir la profondeur en étirant au maximum la ligne défensive, dans le but de générer des espaces intérieurs afin d’approcher les deux lignes de 3 qui sont derrières le ballon. De plus, les latéraux sont chargés de garantir la portée offensive de l’équipe à tout moment du match, comme cela sera observé.

À ce stade de jeu, le joueur clé est Ander Herrera. Le joueur espagnol est chargé d’assurer la liaison entre la ligne défensive et les joueurs les plus avancés de la ligne médiane. Herrera descend plusieurs fois pour recevoir le ballon sur la ligne défensive, générant une ligne de 3 lorsque l’équipe parisienne a des problèmes en début du jeu.

PHASE DE CONSCTRUCTION

La phase de jeu suivante est celle de la construction. C’est-à-dire, toute situation dans laquelle nous nous trouvons une fois que la première ligne de pressing de l’équipe rivale est franchie. Le PSG, suivant la progression, cherche toujours à se projeter avec un de ses trois milieux de terrain et Mbappé pour attirer les rivaux et libérer ensuite les ailes afin de progresser dans les couloirs en recherchant des situations de 2 contre 1.

Pour atteindre cela, l’équipe maintient la même organisation, avec comme seule variante la hauteur de Mbappé qui oscille entre les deux phases. Dans le cas présent, l’objectif principal est d’attaquer les espaces entre la défense et le milieu adverse.

À ce stade de jeu, le joueur clé est Marco Verratti. L’italien a pour charge de mobiliser l’attaque parisienne afin de générer des avantages dans cette zone. Comme on peut le voir sur la heat map ci-dessous, Verratti occupe le ¾ du terrain dans le but de trouver les joueurs les plus avancés et à participer à la construction du jeu, aidant Ander Herrera à générer une supériorité plus offensive dès que c’est nécessaire.

LA PHASE DE CONCRETISATION

Pour finir, la phase suivante à analyser est celle de la concrétisation. À ce stade du jeu, l’objectif du PSG est de trouver un de ses deux attaquants dans la zone rivale.

Comme expliqué dans la phase précédente, le PSG essaiera principalement de passer par les couloirs, dans le but de centrer et trouver un joueur libre dans cette zone.

Pour atteindre cet objectif, l’équipe de Pochettino est organisée en 1-2-3-1-4, où l’arrière gauche et Di Maria écartent le jeu tandis que Mbappé et Kean sont les plus avancés à l’intérieur de la zone.

Dans cette phase, le joueur qui se démarque est Kylian Mbappé. Le joueur parisien n’a pas de position fixe, ce qui signifie que l’on peut le voir partir du couloir gauche à la recherche de situations de 2 contre 1, dans le centre agissant comme un faux 9, ou encore dans le couloir droite. Cette mobilité offensive provoque des déséquilibres dans la défense rivale et créer des espaces pour ses coéquipiers, qui peuvent ensuite en profiter pour se créer des occasions.

RESUME DE L’ANALYSE

Après avoir analysé la phase offensive de l’équipe dirigée par Mauricio Pochettino, et en tenant compte du fait qu’il n’est aux commandes que depuis une semaine, on peut souligner que l’argentin a déjà commencé à mettre en œuvre son style de jeu.

Le PSG est et sera une équipe qui domine dans le jeu, voulant prendre des initiatives de manière élaborée et contrôlée à différents moments du match. Il est également intéressant d’observer comment les trois joueurs exceptionnels ont un rôle important dans le modèle de jeu en raison de leur technique et du domaine cognitif du jeu, s’inscrivant parfaitement dans l’idée de l’entraîneur.

Pour finir, chez MBP, nous nous réjouissons de voir comment Pochettino parviendra à intégrer Neymar dans les phases offensives qu’il a commencé à mettre en place.  

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Ask for more information